Le Vélo en Famille - Comment sortir avec bébés et très jeunes enfants

La sécurité d’abord! Et c’est tout particulièrement le cas quand les enfants sont invités. Voici quelques astuces pour les protéger:

  • Quel que soit leur âge, les enfants devraient toujours porter un casque. Si les adultes en portent aussi un, alors les enfants auront moins tendance à se plaindre et s’y habitueront plus vite.
  • Quand vous roulez avec des enfants, ne les installez JAMAIS sur le tube supérieur du vélo, sur le guidon, sur vos jambes, assis ou debout sur le porte-bagage ou sur le porte-bébé. Aucune de ces options n’offre la moindre sécurité. Utilisez des sièges vélo pour enfant ou des remorques spécialement conçues dans ce but, équipées de ceintures de sécurité, de harnais et de repose-pieds. Leur structure doit être développée et approuvée par les autorités pour assurer la sécurité des enfants.
  • L’enfant devrait porter des gants sitôt qu’il commence à faire de la draisienne pour protéger ses mains en cas de chute.
  • Protection solaire. Utilisez toujours de l’écran solaire, car la peau des enfants est très délicate. Ils devraient également porter des lunettes de soleil pour enfant, soit standard, soit des lunettes spécialisées pour le vélo.
  • Protection contre le froid. Si vos enfants sont sur un siège ou dans une remorque, alors ils ne se dépensent pas et ressentent davantage le froid. Assurez-vous de les garder au chaud et de les couvrir de la tête aux pieds.

Commençons par le début, quand les enfants ne tiennent pas encore sur leurs pieds et ne peuvent que ramper. Si vous voulez continuer d’utiliser le vélo comme moyen de transport ou pour faire de l’exercice, il vous faudra les accessoires suivant:

  • Un siège arrière. Depuis l’âge de 6 à 9 mois jusqu’à environ 20 kg. Vérifiez les recommandations du fabricant. Les sièges arrière sont attachés sur la tige de selle ou le porte-bagage. Mieux vaut gonfler un peu plus la roue arrière pour supporter le poids supplémentaire.

  • Avantages: 
    • Ils ne gênent ni le coup de pédale, ni votre contrôle du guidon, ce qui les rend très sûrs.
    • Ils peuvent porter plus de poids que les sièges avant.
    • Ils offrent un meilleur soutien à la tête et au cou de l’enfant, ce qui lui permet de s’endormir plus facilement.
    • Ils gardent l’avant du vélo libre pour porter des bagages supplémentaires.
  • Désavantages: 
    • Les enfants ne verront que votre dos et ce qui passe sur le côté. Ils pourraient s’ennuyer et se lasser de la vue.
    • Vous n’avez pas de contrôle direct sur ce que fait votre jeune passager. Vous devez vous retourner ou vous arrêter pour lui donner à boire ou à manger.
    • Le vélo sera moins stable. Le poids supplémentaire fait qu’il est plus difficile de conserver votre équilibre quand vous commencez à rouler et quand vous voulez vous arrêter. 
    • Faites attention dans les virages, car le centre de gravité du vélo change avec un enfant à l’arrière. Tournez avec prudence.
  • Un siège avant. Également à partir de 6 à 9 mois. Ils sont placés sur le guidon ou sur le tube supérieur. Il supportent moins de poids qu’un siège arrière, pensez donc à vérifier les données du fabricant pour vous assurer de ne pas dépasser le poids recommandé. Mieux vaut gonfler un peu plus les deux roues pour supporter le poids supplémentaire.

  • Avantages: 
    • Les enfants profitent tout comme vous du paysage.
    • Vous pouvez plus facilement garder un œil sur les enfants, leur parler voire même leur donner à boire et à manger.
    • Le poids est mieux distribué sur le vélo, ce qui le rend plus stable dans les virages. Le siège avant permet aussi un meilleur équilibre quand vous démarrez et quand vous vous arrêtez.
  • Désavantages:
    • Certains modèles peuvent vous gêner quand vous pédalez ou que vous tournez le guidon. Et selon le tube supérieur du cadre de votre vélo, le système de siège à l’avant peut être inconfortable et dangereux.
    • Le visage de l’enfant se trouvera exposé au vent, à la poussière et aux insectes. Vous voudrez peut-être rechercher un modèle avec un pare-brise. Les enfants devraient porter des lunettes de soleil pour se protéger les yeux
    • S’ils s’endorment, ils auront moins de soutien que dans un siège arrière pour la tête et le cou. Certains modèles offrent un soutien pour les bras et la tête.
    • Ces modèles peuvent transporter moins de poids, vous ne pourrez peut-être pas les utiliser aussi longtemps qu’un siège arrière.

  • La remorque de vélo. Parfaite pour les longs trajets, mais aussi pour les sorties en famille et pour profiter des paysages. La remorque de vélo est chaudement recommandée si vous utilisez beaucoup votre deux roues et que vous avez 2 enfants d’un âge rapproché. Les remorques sont disponibles avec 1 ou 2 sièges, et viennent avec 1, 2 et même 3 roues. La plupart peuvent être couvertes pour protéger les enfants de la pluie. Mais même en remorque, les enfants doivent porter un casque.

    • Avantages: 
      • Les remorques peuvent transporter beaucoup de poids, et sont une solution parfaite quand vous devez rouler avec plus d’un enfant, avec un enfant et un animal, et quand vous devez transporter des courses.
      • Elles vous serviront longtemps, pour transporter des bébés mais aussi des enfants plus grands, et comme simple remorque cargo plus tard.
      • Le poids est bien distribué et le centre de gravité est plus bas, ce qui rend le vélo facile à contrôler.
      • Le vélo est moins affecté par ce que vous transportez, car il ne supporte pas tout le poids.
      • Vous pouvez descendre de selle pour grimper les côtes les plus raides.
    • Désavantages:
      • Les enfants sont éloignés de votre surveillance et de votre contrôle. Ce n’est pas un problème s’ils sont calmes, mais ce sera plus dérangeant s’ils sont remuants et que vous devez toujours garder un œil sur eux.
      • Les remorques sont imposantes et prennent beaucoup de place. Tout le monde n’a pas un grand garage ou bien l’espace pour en ranger une. Et si vous devez passer des escaliers ou que votre ascenseur est plutôt petit, les remorques ne sont pas la meilleure option.
      • Elles sont plus lourdes que les sièges et vous demandent plus d’efforts.
      • Qui dit roues dit risques de crevaison. Vous devez transporter de l’équipement et des pièces de rechange pour réparer les pneus crevés ou tout autre problème.

Une fois que les enfants grandissent et commencent à marcher, c’est l’heure de les faire grimper sur leur propre vélo. Vous trouverez une section consacrée à la taille des vélos pour enfant selon leur taille et leur âge dans cet article. Sitôt qu’ils ont leur propre vélo, ils veulent de « l'indépendance » et du « contrôle » sur la situation. Entre guillemets, car jouer à vélo au parc, c’est une chose, mais sortir pour un trajet relativement long en famille en est une autre. Il y a un nombre infini de systèmes et d’options, mais nous devrions toujours nous assurer que les enfants pédalent, et par là même participent activement à l’aventure:

  • La remorque Weehoo. C’est un croisement entre remorque et barre de remorquage. L’enfant est assis et pédale jusqu’à ce qu’il fatigue. Sa position lui permet aussi de s’endormir confortablement et sans danger. Cette solution propose les mêmes avantages et désavantages que les autres remorques.

  • La barre de remorquage. L’option la plus populaire: la moins chère et la plus simple à installer et à enlever. C’est une barre qui connecte la tige de selle avec le vélo de l’enfant. L’enfant peut pédaler pendant que nous tirons leur vélo. La barre est facile à détacher pour qu’ils pédalent de leurs propres forces, et à rattacher quand ils fatiguent. Cependant, la barre de remorquage n’offre pas de maintien supplémentaire, et les enfants risquent de tomber de vélo s’ils s’endorment.

  • Le tandem d’attelage FollowMe. Un système de remorquage simple pour un vélo enfant, qui ne s’attache pas à la selle et permet l’utilisation du siège arrière. Son montage et démontage sont un peu plus complexes qu’une barre de remorquage, mais l’ensemble est aussi plus stable, et donne aux enfants une expérience de pédalage plus réaliste.

  • La corde de remorquage. Parfaite pour le VTT et quand notre enfant a assez d’expérience et de force pour pédaler sur les routes et chemins accidentés.

Ce sont les façons les plus courantes de faire du vélo avec nos bébés et enfants en bas âge. Au bout d’un moment, ils deviendront parfaitement indépendants et n’auront plus besoin de notre aide. Quand? Cela dépend de chaque enfant, de sa capacité à apprendre à faire du vélo seul, de sa dextérité, de sa force et de son endurance, et, par-dessus tout, du temps qu’il passe en selle.

← Volver al blog

También te puede interesar...