lana merino man

La laine mérinos pour les vêtements de vélo : naturellement bonne

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi la laine mérinos est tellement utilisée dans le cyclisme, que ce soit pour les chaussettes, sous-maillots thermiques, maillots et autres ? Voici 10 raisons qui vous expliqueront pourquoi cette fibre naturelle représente une excellente alternative aux fibres synthétiques :

Propriétés thermorégulatrices

La laine mérinos vous garde au chaud quand le temps est frais, et au frais quand il fait chaud. Elle fait la même chose pour les moutons en hiver et en été.

srx pro team base layer women lifestyle estudio 05 v1

Les fibres de laine mérinos sont très fines, frisées et ondulées, avec jusqu’à 40 plis par centimètre. Cela crée des poches d’air qui retiennent la chaleur corporelle et forment une barrière isolante contre le froid. La laine mérinos propose également un excellent taux d’absorption de l’humidité, jusqu’au tiers de son poids, ce qui est très utile à basse température pour garder la peau sèche et car la laine chauffe en absorbant l’humidité. Cette chaleur est générée par un processus exothermique durant lequel les molécules d’eau et de laine entrent en collision et relâchent de l’énergie.

Et si l’intuition qualifie de folie l’idée de porter un habit en laine mérinos en été, il faut comprendre que la laine elle-même n’émet pas de chaleur. Les poches d’air qui isolent du froid en hiver vous isolent également de la chaleur en été. Mais est-ce que notre corps génère de la chaleur quand nous pédalons ? Oui, mais deux propriétés spécifiques dotent la laine mérinos d’excellentes capacités rafraîchissantes :

Absorption de l’humidité

La laine mérinos est une fibre hygroscopique. Qu’est ce que ça veut dire ? Prenez par exemple les petits sacs indiquant “gel de silice” qui viennent dans certaines boîtes. Le gel de silice est hygroscopique, tout comme les fibres de laine mérinos. La laine absorbe l’humidité du corps et la stocke pour que la peau reste au sec. La laine étant respirante, elle évacue ensuite l’humidité. Quand il fait chaud, la laine sèche rapidement, et l’effet rafraîchissant est obtenu car le corps peut continuer à transpirer.

Respirabilité

Comparée à des fibres synthétiques comme le polyester, la laine mérinos se montre 30 fois plus respirante. La raison en est que la transpiration se condense dans les fibres de la laine elle-même, ce qui permet à l’air de circuler normalement, tandis qu’avec les fibres synthétiques tout dépend de la taille des pores entre les fibres.

image 10

Propriétés antimicrobiennes

La laine mérinos prévient le développement des bactéries de trois façons :

  • La surface écailleuse de la fibre empêche les bactéries de s’y attacher.
  • Grâce à son excellente absorption de l’humidité et à sa respirabilité, elle empêche l’accumulation de sueur sur la peau.
  • La laine est basiquement les poils du mouton. Elle est donc principalement composée d’une protéine fibrillaire, la kératine, qui agit comme une barrière de protection contre, entre autres, les microorganismes.

Résistance aux odeurs et propriétés hydrofuges

Les bactéries sont la cause des mauvaises odeurs. Elles aiment les environnements chauds et humides. Et comme nous venons de le voir, la laine mérinos prévient leur prolifération, absorbe l’humidité et, étant respirante, sèche rapidement. Il y a donc moins de bactéries et moins de mauvaises odeurs pour le vêtement et pour la peau.

Cross section of merino fibre

L’épicuticule est la couche externe de la fibre de laine mérinos, là où les acides gras et les protéines forment des liens tournés vers l’extérieur pour en rendre la surface hydrophobe et hydrofuge.

Résistance et durabilité

La laine mérinos n’est pas parfaite. Elle n’est pas aussi résistante que le nylon, le polyester ou d’autres fibres synthétiques. Mais celles-ci sont moins respirantes, absorbent moins bien la transpiration et n’offrent pas la même résistance aux odeurs. Aucun tissu n’est parfait, et c’est pour ça que de nombreux vêtements utilisent souvent des mélanges de diverses fibres.

En matière de durabilité, tout dépend du soin que vous prenez de vos vêtements. Mais vu que les vêtements en laine mérinos ne sentent pas mauvais et n’ont pas besoin d’être lavés aussi fréquemment que les fibres synthétiques, ils ont tendance à durer plus longtemps.

Polyvalence

Les propriétés thermorégulatrices de la laine mérinos vous permettent de l’utiliser toute l’année, qu’il fasse chaud ou froid.

Combiner la laine mérinos avec d’autres fibres améliore et augmente les propriétés des vêtements de vélo, pour les rendre plus polyvalents et adaptés à différentes gammes de températures.

Confort

Si vous avez déjà enfilé un sous-maillot thermique, un maillot, des chaussettes ou une veste à base de laine mérinos, alors vous le savez : la sensation douce et légère de ses fibres hyper fines contre la peau produit un confort sans pareil.

image 11

Bonne pour la peau

La laine mérinos ne gratte pas, car elle est extrêmement fine (entre 17 et 23 microns). C’est largement sous la limite à partir de laquelle le corps humain peut ressentir des démangeaisons (25 microns). Cette finesse extrême permet même à la laine mérinos d’améliorer la qualité du sommeil par rapport à d’autres matières comme le coton ou le polyester, comme le montre cette étude.

En matière d’allergies, rien à signaler. Si les laines de basse qualité (en général, et non mérinos) sont connues pour causer des irritations, il n’y a aucune preuve que les fibres de laine ne soient un allergène cutané. Bien au contraire, il semblerait que les propriétés de la laine mérinos que nous vous avons présentées en font un traitement naturel contre l’eczéma et en réduisent les symptômes.

Dernier avantage : selon la densité du tissu en laine mérinos, il peut fournir une protection UV qui peut grimper à 50 UPF.

Une matière première eco-friendly

Soyons honnêtes : toute production textile laisse son empreinte sur la planète. Mais certaines plus que d’autres. Les fibres synthétiques sont faites à partir de polymères à base d’hydrocarbures et sont responsables de 1,35% de la consommation mondiale de pétrole. La laine d’un autre côté vient d’un mouton tondu une fois l’an, dont la toison va ensuite repousser : c’est un matériau renouvelable. Côté bien-être animal, rassurez-vous : les personnes qui tondent les moutons sont des experts qui s’assurent de ne pas blesser les bêtes.

image 12

Nous n’allons pas mentir et prétendre que la laine ne pollue pas : tout le processus, depuis la reproduction du mouton jusqu’au moment où arrive sur le pas de votre porte un paquet contenant votre nouveau sous-maillot thermique, génère une empreinte carbone. Les avantages de la laine mérinos sont que le matériau est réutilisable et 100% biodégradable.

La laine mérinos étant antibactérienne et résistante aux odeurs, vous n’avez pas besoin de la laver trop souvent, et vous y économisez ainsi de l’énergie. Plus important encore, elle ne génère pas de microplastiques au lavage, contrairement aux fibres synthétiques. Ces petites particules de plastique sont partout, jusque dans le placenta humain.

mid adult woman cycling in field with sheep new z 2021 11 17 01 49 09 utc

Un dernier point important pour conclure : la production de laine mérinos garde des gens dans les zones rurales et contribue à prévenir la dépopulation et l’abandon de villages et de terres qui, sans les moutons en pâture, constitueraient des terreaux idéaux pour les incendies. Du point de vue du cycliste, les vêtements de vélo en laine mérinos contribuent au soin de la nature et conservent en bon état de nombreux chemins et routes qui n’attendent plus qu’on les parcourt en deux roues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Articles vedettes