Comment prendre soin de vos lunettes de vélo

Les lunettes, tout comme les vélos et les vêtements de cyclisme, ont besoin d’attention. Il faut les nettoyer et les entretenir. C’est important de savoir comment les protéger, où les poser quand nous les enlevons et, plus que tout, comment bien les nettoyer sans risquer de les abîmer. N’oublions quand même pas qu’outre leur esthétique, le rôle principal de nos lunettes reste de protéger nos yeux du soleil, du vent, de l’eau, de la poussière, de la saleté et des insectes! Suivez ces quelques conseils pour en prendre soin:

Protégez vos lunettes de vélo

Quand c’est possible, gardez-les dans leur étui qui les garde parfaitement en sécurité. Vous évitez de cette façon de les rayer avec d’autres objets ou bien de les abîmer en les faisant tomber.

Leur pochette est aussi très pratique: elle aide à éviter les rayures ou les impacts lors des petites chutes. Elle fournit cependant une protection plus limitée qu’un étui solide.

Ne les laissez pas traîner dans la voiture et ne les posez pas n’importe où à la seconde où vous rentrez à la maison: c’est prendre le risque de vous assoir dessus par accident ou bien de les faire tomber en bougeant autre chose.

L’étui est la meilleure option pour voyager. Mais vous pouvez malgré tout utiliser une ou deux astuces pour gagner de la place. Vous pouvez par exemple mettre vos lunettes dans vos chaussures de vélo (si elles y rentrent). Autre solution, plus universelle: mettez vos lunettes dans votre casque, soit dans leur étui soit dans leur pochette microfibre. Si le casque est capable de protéger notre tête, il pourra aussi protéger nos lunettes.

Où est-ce que je mets mes lunettes si je dois les enlever à vélo?

Vous devriez garder vos lunettes de soleil dans leur habitat naturel: le visage, où elles peuvent protéger nos yeux. Mais, pour des raisons diverses, nous devons parfois les retirer. Dans ce cas, nous pouvons les mettre dans la ventilation avant ou arrière du casque (elles y tiennent généralement mieux à l’envers, mais ça dépend du casque).

Si vous avez un casque aéro et que vous ne pouvez pas y glisser les lunettes, alors vous pouvez les porter comme si vous aviez les yeux sur la nuque. Autre option: vous pouvez les suspendre à l’arrière du col de votre maillot. Nous ne vous conseillons pas de les mettre à l’avant du col: elles tombent plus facilement dans cette position.

Nettoyage à l’eau

Il ne vous faut que deux choses: de l’eau tiède (environ 35 ºC) et des mains propres. Placez les lunettes sous le robinet et laissez l’eau retirer toute la saleté. N’utilisez pas de produit vaisselle (et ne les passez pas au lave-vaisselle!) car les produits contiennent des solvants et des produits chimiques pour enlever les graisses qui risquent d’endommager les verres. Vous pouvez utiliser un savon neutre sans parfum, mais nous vous conseillons de faire sans: l’eau est suffisante, et c’est toujours un risque d’utiliser un savon, même si vous pensez qu’il n’endommagera pas les lunettes.

Une fois les verres lavés, commencez par les inspecter pour vous assurer qu’ils soient propres, pour être sûr de ne pas avoir laissé de saleté qui rayera les verres. Débarrassez-vous ensuite du surplus d’eau sur les lunettes. Vous pouvez aussi taper délicatement les lunettes contre votre corps en les tenant par une des branches.

Utilisez la pochette ou un chiffon microfibre pour sécher les verres, en vous assurant d’abord que tout soit propre. N’utilisez pas de torchon, chiffon de coton, essuie-tout ou papier toilette, car ces tissus contiennent des fibres dures qui peuvent rayer les verres. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux en mode froid, mais n’exposez surtout pas vos verres à la chaleur!


La saleté sur les lunettes est facile à voir, mais les
endroits sur la monture où s’insèrent les verres peuvent aussi être remplis de saleté et de sels issus de la transpiration. C’est donc une bonne idée de retirer vos verres de temps en temps pour nettoyer l’intérieur de la monture.

Si la monture et les coussinets antidérapants sur les branches et le nez sont très sales, retirez les verres avant de nettoyer les lunettes avec de l'eau et du savon. Remettez les verres en place une fois que c’est fait. Le mieux pour sécher la monture sera d’utiliser le mode froid de votre sèche-cheveux.

Vous trouverez sur le marché de nombreux nettoyants liquides qui viennent en petites bouteilles et qui servent à tout un tas de choses, mais ne les utilisez pas sans avoir rincé d’abord les lunettes à l’eau pour enlever l’excès de saleté.

Nettoyage à sec

On vient tout juste de nettoyer nos lunettes, et boum, on a déjà mis des traces de doigt partout. Ça nous est tous déjà arrivé. Pour enlever les traces de doigt, nous pouvons utiliser un chiffon ou une pochette microfibre propre. Si frotter délicatement ne suffit pas à enlever les traces, soufflez sur le verre et frottez à nouveau. C’est une technique ancestrale mais c’est la plus efficace.

Comment prévenir la formation de buée?

La grande majorité des lunettes de cyclisme sont équipées d’un fin revêtement sur les verres pour prévenir la formation de buée. Mais même ainsi, tous les cyclistes ont connu le problème en s’arrêtant ou en roulant lentement, notamment durant l’hiver ou quand le mercure tombe assez bas. Le mécanisme est le même que pour la buée sur un pare-brise: elle apparaît car la chaleur émise par notre visage cause une différence de température qui transforme l’humidité de l’air en buée. Qu’est ce qu’on fait en voiture pour s’en débarrasser? On allume la ventilation pour envoyer de l’air sur le pare-brise. Que peut-on faire à vélo? On commence par le préventif, en choisissant des lunettes avec un système de ventilation anti-buée comme notre système DrySky qui équipe toutes les lunettes de vélo Siroko. Ces trous de ventilation sont conçus pour permettre l’évacuation de l’air chaud et ainsi prévenir la formation de buée. Et à vélo, la buée disparaît aussitôt qu’on remet un coup de pédale, qu’on prend de la vitesse ou qu’on éloigne un peu les lunettes de nos yeux.

Si vous faites une recherche en ligne ou que vous demandez aux cyclistes de votre entourage, vous trouverez de nombreuses astuces censées résoudre le problème de la buée: lave-vaisselle, savon, mousse à raser, vinaigre et même salive. Nous ne vous recommandons aucune de ces solutions. D’abord car ce serait nous contredire: nous avons insisté qu’il ne faut pas utiliser ces produits pour nettoyer vos verres. Et ensuite, car nous les avons essayées sur de vieilles paires de lunettes où la buée se forme facilement, et aucune n’a marché. Pas une seule.

Une bonne ventilation des verres est bien plus importante que toutes les astuces maison du monde. Dans tous les cas, vous pourrez facilement trouver des produits anti-buée conçus pour ne pas abîmer les verres et pour restaurer cette fine couche anti-buée dont nous avons parlé.

Et en parlant d’astuces, l’une d’elles demande d’utiliser du dentifrice pour réparer un verre rayé. Ne vous donnez même pas la peine d’essayer: nous l’avons fait pour vous, et ça ne marche pas. Le secret de lunettes en bon état ne se trouve pas au rayon hygiène bucco-dentaire; il faut en prendre soin au quotidien!

← Volver al blog

También te puede interesar...