Comment prendre soin de vos vêtements de vélo

Vous rentrez à la maison et êtes épuisé après avoir pédalé, vous n’avez plus d’énergie, vous avez faim et soif et avez besoin d’une douche et de vous reposer. La dernière chose que vous avez envie de faire est de laver les vêtements de cyclisme dont vous venez de vous servir. Chaque cycliste sait ce que c’est, mais puisque vous avez profité (ou souffert) sur votre vélo avec vos vêtements, faites l’effort de passer quelques minutes à bien les laver et les entretenir; les vêtements le méritent aussi. Et aussi, ne le faites pas faire par un membre de votre famille ou un de vos proches. Si vous profitez de votre temps libre, ils ont le droit de profiter du leur.

Les vêtements de cyclisme sont très spécifiques, donc ils ont besoin d’une attention et d’un entretien spécial. Ils sont conçus pour s’ajuster à votre corps, fournir un confort maximal et des hautes performances lorsque vous pédalez sur votre vélo. Dans ce but, les matériaux utilisés dans les vêtements de vélo sont faits de fibres différentes de celles utilisées dans les vêtements de tous les jours, et c’est pour cela qu’ils ne doivent pas être lavés de la même façon. Nous devons suivre les instructions du fabricant avec attention et bien prendre soin d’eux afin d’éviter les problèmes et l’usure au-delà de ce qui a lieu naturellement avec leur utilisation.

D’abord, vérifiez les instructions de lavage sur l’étiquette et regardez s’il y a des suggestions des produits de lavage à utiliser. Tous les vêtements de cyclisme n’ont pas besoin du même type de soin et donc il est essentiel de savoir lesquels ne doivent pas aller dans la machine à laver et lesquels en ont besoin.

Laver vos vêtements de vélo

Lavez vos vêtements de cyclisme à la main en utilisant du savon neutre. Utiliser des détergents spécifiques pour les vêtements de sport est également une option, mais assurez-vous qu’ils soient aussi neutres que possible, sans parfum ou adoucissant ajouté.

Si possible, lavez vos vêtements le même jour de leur utilisation. Même les rincer à la main à l’eau froide est suffisant s’ils ne sont pas trop sales ou couverts de sueur. Si vous transpirez beaucoup et que les vêtements sont sales, il vaut mieux les faire tremper pendant une demi-heure dans de l’eau froide avec un peu de savon et de les laver à la main. Ne les laissez pas tremper pendant trop longtemps puisque ce n’est pas bon pour le tissu d’être dans l’eau pendant des heures. Voici une astuce pour laver vos vêtements de cyclisme: prenez une douche en les portant encore, servez-vous de savon neutre et frottez-les sans les retirer, puis retirez-les et rincez-les avant de les essorer. Cela fonctionne bien pour les vêtements d’été, mais c’est plus difficile dans le cas de vêtements d’hiver, comme les vestes vélo et les longs cuissards.

N'utilisez jamais de l’eau chaude; 30°C maximum. Les vêtements techniques sont surtout composés de matériaux synthétiques qui n’aiment pas être lavés dans l’eau chaude. Également, beaucoup de vêtements de cyclisme sont faits de matériaux très techniques avec des propriétés respirantes, isolantes et imperméables. L’eau chaude leur fait perdre ces propriétés plus rapidement.

Si pour une quelconque raison vous ne pouvez pas laver vos vêtements à la main et vous devez vous servir d’une machine à laver: suivez ces recommandations:

  • Ne mélangez pas vos vêtements de tous les jours avec vos vêtements de cyclisme.
  • Fermez les fermetures éclair, le velcro et toute autre attache sur les vêtements.
  • Mettez les vêtements de cyclisme à l’envers dans un filet de lavage. Cela va protéger la couleur extérieure et le tissu du vêtement.
  • Lavez vos vêtements à l’eau froide (30°C maximum) en utilisant un cycle de lavage court et un essorage doux. Beaucoup de machines à laver ont des programmes spécifiques pour les vêtements de sport.
  • Ne laissez pas les vêtements humides ou mouillés pendant des heures dans la machine à laver. Pendez-les aussi rapidement que possible pour éviter les mauvaises odeurs et la détérioration du tissu.

Et également, voici une liste des choses à éviter lorsque vous lavez vos vêtements de vélo:

  • N’utilisez pas d’adoucissant ou d’eau de javel. Les adoucissants forment une couche sur vos vêtements qui leur font perdre leur respirabilité. L’eau de javel détruit les fibres.
  • N’utilisez pas de sèche-linge non plus. La haute température dans le sèche-linge peut causer des dégâts sérieux et le rétrécissement du vêtement.
  • Les vêtements de cyclisme ne doivent jamais être repassés: ils sont conçus pour être infroissables.

Si vous êtes épuisé, pressé, avez quelque chose d’urgent à faire ou si vous êtes paresseux, voici trois conseils:

  • Si vous ne pouvez pas laver vos vêtements juste après être rentré, mais que vous pouvez le faire dans quelques heures, laissez-les tremper dans l’eau froide jusqu’à ce que vous puissiez les laver à la main.
  • Si vous ne pouvez pas les laver le même jour, étendez-les dans un endroit bien ventilé pour vous débarrasser de l’humidité de la transpiration. Essayez de les laver dès que possible puisque quand la transpiration sèche, elle s’accroche au tissu et endommage son intégrité à cause de l’ammoniaque et des sels, ce qui contribue aussi au développement des mauvaises odeurs.
  • Ne mettez pas les vêtements de cyclisme dans le panier à linge avec le reste de votre linge puisqu’ils vont absorber les mauvaises odeurs et vont sûrement finir dans la machine à laver à subir un long cycle de lavage avec détergent et adoucissant. L’inverse de ce que recommandent les fabricants. Si vous êtes chanceux, le vêtement ne subira pas de dégâts, sinon il sera probablement endommagé dans le tambour ou accroché à un autre vêtement. En plus, cela contribue significativement à la détérioration du tissu et réduit sa durée de vie.

Est-ce qu’il y a des solutions maison pour laver les vêtements de vélo?

Vous pouvez trouver beaucoup d'informations concernant l’utilisation de vinaigre, bicarbonate de soude ou sel pour laver les vêtements de cyclisme et éliminer les mauvaises odeurs. Soyons clairs: le vinaigre a un faible pH (entre 2 et 3) et le bicarbonate de soude a un haut pH (10). Puisque nous recommandons l’utilisation de savon neutre (pH 7), il serait illogique de recommander un de ces deux produits ménagers.

Quant au sel, nous venons tout juste de dire que le sel de la transpiration endommage les vêtements de vélo donc reposez la salière sauf si vous voulez vous réapprovisionner en sel en léchant votre maillot durant une sortie.

Sécher vos vêtements de cyclisme

Une fois que vous avez lavé et essoré la plupart de l’eau de vos vêtements de cyclisme, voici trois conseils pour les sécher, en plus de ne jamais utiliser le sèche-linge:

  • Étendez-les pour les sécher et mettez-les à l’envers pour éviter que le soleil dégrade les couleurs.
  • N’étendez pas les vêtements pour les sécher en contact direct avec le soleil pendant trop longtemps, cela réduirait leur durée de vie. Nous avons déjà mentionné que les vêtements de cyclisme n’aiment pas les hautes températures. Ils sont également conçus pour sécher rapidement, donc ils seront secs plus tôt que vous ne le pensez.
  • N’utilisez pas les bretelles, manches ou d’autres parties élastiques du vêtement pour les étendre. Ces éléments sont essentiels pour une coupe ajustée et le poids du vêtement mouillé va les étirer et endommager le vêtement.

Si vous voyagez et n’avez nulle part où pendre vos vêtements, vous pouvez les mettre d’abord dans des serviettes pour qu’elles absorbent autant d’humidité que possible, puis les étendre près d’une source de chaleur ou de ventilation pour les sécher complètement. Ne mettez JAMAIS vos vêtements directement sur un appareil de chauffage.

Et quelques points supplémentaires au sujet des vêtements vélo en laine mérinos:

  • N’utilisez pas des détergents spécifiques pour la laine. Ceux-ci sont conçus pour les vêtements en laine classique et contiennent de l’adoucissant.
  • La laine mérinos absorbe très bien la transpiration mais elle a plus de mal à évaporer de l’humidité que les matériaux synthétiques. Quand vous lavez un vêtement en laine mérinos, vous vous rendez compte qu’il pèse plus parce qu’il garde plus d’humidité. Étendez-le pour le faire sécher, pliant le vêtement au milieu sur un étendoir pour équilibrer le poids et éviter l’étirement excessif du matériel. Idéalement, il devrait être allongé et laissé sécher horizontalement sur l’étendoir ou une surface plate, mais nous savons que ce n’est pas toujours possible.

Suivez ces recommandations pour allonger la durée de vie de vos vêtements de cyclisme car plus vous prenez soin d’eux, et plus ils seront là pour vous. Et rappelez-vous: la structure des matériaux et leur coupe ajustée nous protège et apporte du confort, mais les vêtements souffrent naturellement de l’usure au travers de leur utilisation quotidienne. Tout comme les pneus s’usent à chaque kilomètre et plus vous conduisez, plus vous risquez de crever, un cuissard est également exposé à beaucoup de friction, et est endommagé à chaque utilisation. Donc, nous devons faire attention aux indicateurs montrant qu’il est temps d’en acheter un nouveau. Mais si vous prenez bien soin d’un maillot vélo, il va durer beaucoup plus longtemps. Certains vêtements et accessoires peuvent durer et vous servir pour toujours.

← Volver al blog

También te puede interesar...