winter tips woman 83242a0b 14ef 4b75 86e4 872f91bf786c 1

10 Astuces pour profiter de votre vélo en hiver

Si vous souhaitez continuer à faire du vélo en hiver, alors voici un petit guide qui vous aidera à surmonter le mauvais temps qui pousse si souvent les cyclistes à hiberner jusqu’au printemps. Voici 10 idées simples et utiles pour vous aider à profiter de votre vélo quand le froid pointe le bout de son nez :

Habillez-vous comme il faut

layering

La sagesse affirme « qu’il n’y a pas de mauvais temps, seulement des vêtements inappropriés. » Quand vous faites du vélo, c’est essentiel de porter les bons vêtements pour éviter le froid, mais aussi pour ne pas surchauffer et excessivement transpirer. Tous les hivers ne se ressemblent pas. Il y a des endroits où il pleut beaucoup, d’autres où le froid et la neige s’installent très tôt et ne disparaissent qu’au printemps. Il y a des régions battues par des vents glacés, et d’autres où les températures restent globalement agréables. Chaque hiver exige un type d’habits chauds différent, mais c’est essentiel de multiplier les couches de vêtements et de vous protéger les pieds, les mains, les bras, etc. Et avant de sortir, jetez un œil à la météo pour savoir quoi porter.

Préparez votre vélo pour l’hiver

Le vélo aussi a besoin d’un certain nombre d’accessoires spécifiquement conçus pour rouler l’hiver :

  • Des feux de vélo pour voir et pour être vu. 
  • Des gardes-boue si vous vivez dans une région où il pleut souvent.
  • Un garde-boue clipsable pour la roue arrière s’il ne pleut que rarement.
  • Les jantes en alu permettent un meilleur freinage que les jantes en carbone par temps humide.
  • Si vous avez des freins à disque, vérifiez l’état des disques et des plaquettes.
  • Les pneus d’hiver sont beaucoup plus résistants aux crevaisons. Cela vous permet de vous épargner bien des problèmes et de réaliser au passage des économies.

De nombreux cyclistes possèdent un vélo spécial pour l’hiver. C’est peut-être un vieux vélo, ou bien un vélo spécialement acheté pour la saison froide. Un fatbike est par exemple parfait s’il neige beaucoup dans votre région et que les routes deviennent impraticables.

guantes

N’oubliez pas de vérifier régulièrement l’état de votre vélo, de le nettoyer et de le sécher. Voici un article qui vous présente les opérations d’entretien de base.

Le vélo en intérieur

mat indoor cycling

Vous pouvez choisir de faire du spinning à la salle de sport ou bien de vous entraîner à la maison sur votre home trainer. Voici un guide pour vous entraîner à la maison. Un home trainer connecté avec une app de bonne qualité coûte assez cher, mais c’est un excellent investissement pour la saison froide. Et si vous avez des hivers compliqués, votre retour sur investissement n’en sera que plus rapide.

Entraînement basique + intensité

Nous ne sommes pas des pros, capables d’aller à fond après 150 km. Nous sommes des amateurs, et le temps que nous pouvons consacrer à l’entraînement est limité. Bien sûr, il vous faudra passer des heures en selle pour pouvoir améliorer vos performances, surtout si vous êtes débutant. Mais des intervalles de 10-20 minutes à rythme normal entrecoupés d’intervalles de 1-5 minutes à vitesse maximale peuvent se montrer aussi bénéfiques, si ce n’est plus, que de longues sorties à basse intensité.

Musculation

Les exercices de musculation aident à prévenir les blessures et à améliorer vos performances, votre stabilité et votre efficacité à vélo.

Vous pouvez vous enrôler à la salle de sport et faire du spinning et autres activités décrites dans cet article. Vous pouvez aussi acquérir des équipements de base et travailler votre musculation et vos abdos à la maison.

Chaque minute est importante

leg warmers

Si vous êtes le type de cycliste intéressé par la performance pure, mais que vous n’avez pas beaucoup de temps, alors essayez de tirer partie de chaque moment passé en selle. Un bon home trainer, une app pour l’entraînement et un capteur de puissance de vélo sont essentiels pour vous rapprocher encore de vos buts et de vos ambitions à chaque coup de pédale.

Toujours prêt à pédaler

On ne sait jamais quand le soleil va pointer le bout de son nez. Ou bien vous allez finir le travail plus tôt, ou boucler le ménage plus vite. Vous trouverez de nombreuses opportunités de grimper en selle, mais si votre vélo n’est pas prêt, que vos vêtements ne sont pas secs, que la batterie de vos feux est à plat , si vous n’avez pas d’habits chauds ou de home trainer, alors vos chances de vous offrir une sortie à vélo réduisent drastiquement.

Un état d’esprit pour l’hiver

Prenons un exemple : s’il y a du vent, sortez en faisant face au vent, en rentrez avec le vent dans le dos. Vous débordez d’énergie au début de votre sortie, et vous avez encore chaud en sortant de chez vous. Laissez le vent vous aider pour le trajet du retour, quand vous avez moins d’énergie avec les efforts consentis et la transpiration.

mudfun

L’adhérence des routes et des chemins change en hiver, car l’humidité s’évapore plus lentement. Dans les zones ombragées, le sol peut rester humide tout l’hiver, ce qui forme des flaques, des plaques de glace et qui peut même faire pousser des plantes. C’est donc vital de faire plus attention, de rester concentré et de vous adapter aux circonstances.

Restez souple mais consistant avec votre plan d’entraînement, et allez-y progressivement

Nombreux sont ceux qui prennent le cyclisme au sérieux, par goût de la compétition, pour voir leurs performances s’améliorer année après année, et pour tout un tas de bonnes raisons. Il appartient à chacun de définir ses objectifs et son plan d’entraînement. Mais l’hiver est une saison difficile par bien des aspects. C’est donc important de faire preuve de souplesse. Voici quelques exemples :

  • Consultez la météo et ajustez votre entraînement aux conditions climatiques pour ne pas avoir à affronter un temps trop difficile.
  • Si vous vous laissez surprendre par le mauvais temps, raccourcissez votre sortie et achevez votre entraînement en intérieur. 
  • Profitez de Noël.

Ce qui compte, c’est d’effectuer un travail progressif et constant tout le long de l’hiver. Quelques jours où nous ne suivons pas notre plan d’entraînement ou bien quelques excès de boisson et des repas trop généreux n’auront pas d’impact si vous parvenez à être constant pendant 12 semaines.

Sortez en groupe

Sortir en groupe, petit ou grand, ou même avec une seule personne est une excellente façon d’entretenir votre motivation à défier les éléments.

segundamano

Enfin, nous aimerions vous recommander quelque chose que tout le monde devrait faire : utilisez votre vélo aussi souvent que possible. Notamment pour ces petits trajets que nous faisons généralement en voiture. Si les gens utilisent encore leur vélo l’hiver dans des pays comme le Danemark, les Pays-Bas ou la Belgique, alors dans d’autres régions aux hivers plus doux, la seule excuse qu’il reste est que les infrastructures ne sont pas au niveau de ces pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Articles vedettes