inicio mtb 7d4c143e d0fe 4b6f b7da 8874390c6ef3

8 conseils simples pour commencer le VTT

  • VTT
  • 8 minutes de lecture

Tout le monde commence en étant débutant. Et même le plus expérimenté des cyclistes de route fera des erreurs quand il commencera le VTT. Nous vous avons donc conçu ce petit guide pour que vous puissiez vous amuser dès vos premiers coups de pédale en VTT, car après tout, le VTT, c’est l’amusement à l’état pur ! Voici notre premier conseil :

Amusez-vous

mtb 02

Le VTT, c’est l’adrénaline à l’état pur, et le plaisir du contact avec la nature, alors pour commencer, oubliez les défis ou l’entraînement. La première chose à ne pas oublier, c’est de sortir et de pédaler pour profiter de la sortie. Vous aurez toutes les occasions du monde de repousser vos limites et de suer sur votre VTT en temps et en heure. Mais si pour votre premier jour vous ne finissez pas votre session un grand sourire sur le visage, alors ce sera plus dur de remonter en selle.

Choisissez le bon vélo

Choisissez un VTT qui convienne à votre corps et vos besoins pour éviter les déceptions. En bref :

  • Choisissez la bonne taille. Voici un guide, mais le mieux reste de demander conseil dans la boutique où vous achetez le vélo, à la fois pour trouver la bonne taille et pour ajuster le vélo à vos mensurations.
  • Oubliez les VTT d’enduro ou de descente. Ces disciplines sont trop « radicales » pour un débutant. Un VTT cross country (hardtail ou tout suspendu) est parfait pour commencer. Un VTT down-country (un VTT cross-country tout suspendu avec un peu plus d’absorption des chocs) est aussi une excellente option pour les débutants, car il s’adapte facilement à différents types de terrains.
  • Oubliez les vélos 26 et 27.5″. On en trouve à bas prix sur le marché de l’occasion… car ils sont très difficiles à vendre. Le standard est une taille de roue à 29″. Si vous êtes plutôt de petite taille, une roue de 27.5″ sera peut-être adaptée.
  • Il vous faut impérativement une suspension avant. 100 mm minimum. Vous pouvez songer à un modèle tout suspendu pour plus de confort ou si vous devez souvent affronter du terrain difficile, mais rappelez-vous que ces modèles sont plus lourds et plus coûteux.
  • Aluminium ou carbone ? Un VTT en aluminium avec des composants de qualité sera un meilleur choix pour un débutant qu’un VTT en carbone avec des composants de moins bonne qualité.
  • Pédales plates ou automatiques ? Si vous venez du vélo de route, alors le choix est facile : optez pour les pédales automatiques. Tournez-vous vers des pédales plates si vous n’avez pas d’expérience et que vous prévoyez de rouler sur des chemins et terrains faciles. Sinon, mieux vaut des pédales automatiques : il vous suffira de vous entraîner à les clipser et déclipser, ce qui nous amène à notre conseil suivant :

Familiarisez-vous avec votre VTT

Maintenant que vous avez votre VTT flambant neuf, apprenez à utiliser tous ses composants : les pédales automatiques, les vitesses, les freins, les suspensions, etc. Essayez votre vélo sur un terrain plat et facile pour voir comment tout fonctionne avant de quitter la route.

Rappelez-vous que le vélo se comporte et répond différemment selon le terrain et les conditions (sec sur une route ferme, sec sur du gravier ou sable, humide et boueux…). Chaque situation a de nombreuses variables. Il vous faut en plus considérer d’autres facteurs, tels que si vous grimpez, si vous descendez, si vous roulez en terrain plat, sur une piste plutôt droite ou bourrée de virages… Tous ces facteurs peuvent affecter les performances de votre vélo, et c’est pour ça que vous devriez…

Être prudent et réaliste

Et tout particulièrement pendant vos premières sorties avec votre nouveau vélo. L’excès de confiance compte parmi les plus grandes erreurs que peut commettre un cycliste, quelle que soit son expérience. N’essayez pas d’aller trop vite, trop loin, trop tôt.

mtb 01

Le VTT n’a rien à voir avec le cyclisme sur route. Vous êtes peut-être costaud et en bonne forme, mais il vous manque encore la technique, alors soyez prudent.

Ne vous reposez pas sur les conseils d’autres cyclistes car ce qui est « facile » ou « normal » pour eux sera probablement encore trop dur pour vous. N’essayez pas de suivre ou de copier un cycliste plus expérimenté.

Roulez avec les bonnes personnes

Si possible, cherchez un groupe d’amis avec qui rouler. Dans l’idéal, vous devriez trouver un groupe de taille limitée (5-6 personnes au plus), plus ou moins à votre niveau, et avec qui vous vous entendez bien. L’essentiel est de profiter de la sortie et de passer du bon temps tous ensemble.

Évitez de rouler avec des « pros » ou des cyclistes expérimentés, car personne ne va s’amuser. Vous roulerez toujours largement au-delà de vos limites, alors qu’ils resteront bien en dessous des leurs.

Si vous n’avez pas d’autre option, sortez tout seul, dites-le à votre famille, préparez et familiarisez-vous avec le trajet et, si possible, assurez-vous de choisir une zone fréquentée par des cyclistes ou randonneurs au cas où vous auriez besoin d’aide.

Préparez-vous pour la sortie

C’est tout particulièrement important si vous sortez loin de chez vous où que vous prévoyez de sortir des sentiers battus pour une bonne partie du trajet. Vous devriez planifier votre sortie pour vous familiariser avec le terrain, la météo et vous équiper en conséquence.

Un casque est essentiel. Il existe des casques spéciaux pour le VTT avec une visière qui offrent une meilleure protection. Les gants sont tout aussi importants pour la sécurité et le confort. Une paire de lunettes de soleil, un cuissard et un maillot de vélo couvriront l’équipement de base en termes de vêtements et d’accessoires pour facilement vous offrir des sorties de 2 heures et plus. Si vous sortez par temps froid ou pluvieux, n’oubliez pas vos vêtements d’hiver : un imperméable et des accessoires waterproof.

Maintenant que vous avez préparé votre trajet et que vous avez les vêtements adaptés, tout ce qu’il vous reste à faire est de transporter un téléphone chargé, de l’argent, de l’eau et de la nourriture (mieux vaut trop que pas assez), ainsi qu’une trousse à outils (avec une chambre à air à la bonne taille, une pompe, des rustines, des démonte-pneus, un outil multi-fonctions avec dérive-chaîne et un maillon rapide), que vous pouvez mettre dans un sac de selle, un bidon à outils, ou dans un sac à dos d’hydratation avec les autres objets mentionnés dans ce paragraphe.

Maintenez votre vélo en bon état

Tous vos plans, toutes vos prévisions peuvent tomber à l’eau si vous oubliez la maintenance de votre vélo. Les composants d’un VTT sont exposés à beaucoup plus d’usure qu’un vélo de route.

mtb 03

Outre le nettoyage de votre vélo pour éviter l’accumulation de poussière et de boue, vérifiez tous les composants du VTT avant de sortir. De cette façon, vous n’aurez pas à faire demi-tour sitôt sorti à cause d’un pneu à plat, d’une vitesse qui ne marche pas, de freins aux performances douteuses ou d’une direction aléatoire.

Confier la maintenance de votre vélo à un atelier ou une boutique en qui vous avez confiance vous évitera bien des soucis et vous économisera de l’argent. Vous pouvez aussi utiliser cette opportunité pour dissiper tous vos doutes et obtenir conseils et informations sur des sorties organisées en groupe ou tout domaine qui vous intéresse.

Sortez de votre zone de confort

Dans notre quatrième conseil nous vous demandions de rester prudent et réaliste, mais n’en faites pas trop. Après tout, se salir, entendre le dérapage d’une roue lorsque l’on freine dur, tomber quand on est allé trop loin, toucher le sol du pied lors d’une ascension folle, lâcher un peu les freins en descente, ça fait pait partie du fun ! Cherchez un petit défi chaque semaine pour améliorer votre maîtrise et votre force, mais faites attention, restez prudent et réaliste. N’essayez pas de devenir Nino Schurter ou Maja Włoszczowska en une seule année. Et rappelez vous que le Suisse ou la Polonaise étaient déjà des pros quand leurs vélos n’avaient que des roues de 26″, avaient trois plateaux, et que, si ce n’est leurs cornes, leurs vélos ne ressemblaient même pas à un VTT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Articles vedettes