Quand et comment porter des manchettes de vélo?

Nous avons mentionné dans notre article consacré aux gilets coupe-vent que ces vêtements sont l’un des outils les plus répandus dans le cyclisme. Les manchettes sont tout aussi versatiles, et essentielles. Essayons de répondre avec cet article aux questions les plus communes concernant cette as dans la manche(ette) du cycliste.

Quels sont les types de manchettes de vélo?

Commençons par expliquer ce que sont les manchettes : ce sont des tubes de tissu qui devraient couvrir quasiment l’intégralité de votre bras, depuis le poignet jusqu’à l’épaule. Il existe différents types de manchettes de vélo, selon le tissu :

  • Les manchettes d’été : ultra-légères, elles sont faites de tissu synthétique. Elles collent au corps mais n’offrent quasiment aucune protection thermique. Leur rôle principal est d’offrir une protection contre les UV.

  • Les manchettes thermiques : il en existe une large variété, avec de nombreuses options pour répondre à tous les besoins du cycliste. Les tissus sont plus techniques et peuvent être synthétiques (polyamide, élasthanne, lycra…), naturels (laine mérinos), ou bien mélanger les deux. Les modèles offrant une meilleure protection thermique comportent une doublure polaire qui garde vos bras au chaud.

  • Les manchettes thermiques hydrofuges : en plus de la protection thermique, elles comportent un revêtement résistant à l’eau. Ces manchettes de vélo vous protégeront de la pluie, mais seulement jusqu’à un certain degré : aucune manchette n’est 100% imperméable. Si vous sortez sous une pluie intense, utilisez un gilet imperméable.

Comment choisir les bonnes manchettes de vélo?

Avant de vous décider sur l’esthétique, vous devriez vous pencher sur certaines fonctions essentielles :

  • L’ajustement. Les manchettes de vélo doivent coller au corps, quasiment comme une seconde peau. Les élastiques au poignet et, à l’autre bout, au biceps, doivent être serrés pour garder la manchette en place.
  • Les bandes antidérapantes. Elles permettent une meilleure tenue des manchettes. Généralement en silicone, elles empêchent la manchette de glisser sur le bras.
  • Les coutures. Moins il y en a, mieux c’est. Votre manchette est un tube, vous ne pouvez donc pas éviter les coutures, mais il est important qu’elles soient plates et qu’elles ne frottent pas contre le coude, pour éviter d’irriter votre articulation.
  • Les détails réfléchissants. Les cyclistes doivent utiliser leurs bras pour indiquer quand ils tournent. Les détails réfléchissants sur les manchettes sont donc importants, pour augmenter votre visibilité.
  • Le design ergonomique. Certains modèles sont conçus avec la position du cycliste à l’esprit. Plutôt qu’un tuyau tout droit, ils forment un angle de 45º au niveau du coude. 

D’après ces caractéristiques, le prochain élément qui guidera votre choix de manchettes de vélo sera les conditions climatiques que vous affronterez. Pour les climats chauds aux hivers très tempérés, des manchettes d’été peuvent suffir. Les hivers plus frais demandent des manchettes thermiques. Et si vous vivez dans une zone humide où il pleut souvent, des manchettes hydrofuges seront votre meilleur choix.

Si vous cherchez des manchettes fonctionnelles, alors tournez vous vers des manchettes thermiques: ce sont les plus versatiles. Elles sont utiles en toute saison.

Pour vous assurer de faire le bon choix, il est impératif de consulter le guide des tailles et des mesures du fabricant. Vous devriez mesurer la largeur de votre poignet et de votre biceps, ainsi que la longueur de votre bras. Gardez à l’esprit que les manchettes de vélo sont élastiques, mais elles ont quand même leurs limites. Elles devraient coller au corps, sans toutefois être trop serrées pour ne pas nuire à la circulation sanguine qui redistribue la chaleur corporelle à vos mains et vos bras.

Pourquoi porter des manchettes de vélo?

  • Car elles sont faciles à enfiler et à retirer même à vélo.
  • Car elles ne prennent pas beaucoup de place ; vous pouvez les transporter dans la poche arrière de votre maillot ou de votre veste de cyclisme.
  • Car elles offrent une protection supplémentaire contre le soleil, le froid, le vent ou la pluie.
  • Car elles aident à maintenir votre température corporelle ; vos bras ne bougent pas quand vous êtes à vélo, ils se refroidissent donc plus facilement.
  • Car ce sont des habits compressifs qui améliorent la circulation, ce qui aide avec la récupération et réduit la douleur et la tension des muscles.

Quand utiliser les manchettes de vélo?

Les manchettes de vélo sont véritablement multifonctions, vous pouvez même les emporter avec vous durant les journées les plus chaudes pour bénéficier de leur protection. Une longue journée en selle sous le soleil peut vous coûter cher si vous n’avez pas de protection solaire à appliquer. Les manchettes vous éviteront bien des coups de soleil !

Dans notre article sur les gilets coupe-vent, nous vous donnons quelques exemples qui s’appliquent tout à fait aux manchettes de vélo :

En été, à la fin du printemps ou au début de l’automne, vous pouvez les porter pour vous protéger contre les soirées plus fraîches, si vous faites du vélo après le travail ou que vous grimpez en selle tôt le matin. Vous pouvez les retirer sitôt que vous vous êtes échauffé pour les placer dans vos poches. Les manchettes ne prennent pas beaucoup de place : vous pouvez aussi les emporter avec vous et ne les enfiler que lorsque vous avez un peu froid.

Sur une route avec des cols de montagne et de longues descentes qui vous demandent d’utiliser vos bras et mains pour freiner, tenir fermement le guidon et assurer votre sécurité, les manchettes et des gants légers vous protégeront du vent et du froid de la descente. C’est tout particulièrement vrai pour les cols en haute altitude. 

En bref, les manchettes de vélo sont extrêmement versatiles, faciles à enfiler et à retirer, et simples à transporter. Elles vous permettent de vous adapter à tout changement soudain de température, et à toutes les circonstances.

← Volver al blog

También te puede interesar...