Quand Utiliser Les Gilets Vélo Coupe-vent

Un gilet vélo coupe-vent compte parmi les vêtements de sport les plus populaires. Utiles dans toutes les situations, ils sont incontournables pour les cyclistes.

Nous allons vous expliquer dans cet article quand porter un gilet vélo coupe-vent et quand NE PAS en porter. Nous allons aussi discuter de comment l’utiliser ainsi que vous présenter les fonctionnalités les plus importantes d’un bon gilet vélo coupe-vent.

  • Quand devriez-vous utiliser un gilet vélo coupe-vent ?

    Il s’agit d’un vêtement que vous pouvez porter toute l’année. Il est essentiel durant les mois ou les endroits où les conditions climatiques changent beaucoup.

    Durant l’automne et l’hiver, vous pouvez l’utiliser comme troisième couche en plus d’une veste ou d’un maillot à manches longues pour améliorer votre protection contre le vent. Quand vous avez chaud, il vous suffit d’ouvrir la fermeture éclair pour laisser entrer l’air. Et si vous n’avez plus besoin du coupe-vent, vous pouvez tout simplement le plier et le ranger dans votre poche arrière – vous pourriez à nouveau en avoir besoin quand vous remontez en selle après une petite pause.

    Vous pouvez aussi l’utiliser durant le printemps et l’été, notamment si vous sortez après le travail, quand les soirées peuvent se faire fraîches, ou que vous grimpez à vélo avant l’aube, pour vous protéger de la brise matinale. Une fois que vous êtes suffisamment échauffé, vous pouvez le retirer et le garder dans la poche arrière de votre maillot vélo.

    Si vous empruntez une route avec des cols de montagne ou de longues descentes, assurez-vous d’emporter un gilet vélo coupe-vent dans votre sac-à-dos ou votre poche arrière. Vous l’utiliserez très certainement durant les descentes, où il vous apportera une protection très utile après avoir transpiré jusqu’au sommet.

  • Quand ne pas utiliser un gilet vélo coupe-vent ?

    Le gilet de cyclisme est coupe-vent, mais pas imperméable! Certains modèles vous protégeront d’une légère bruine, mais s’il pleut beaucoup, vous finirez trempé. Ne choisissez pas un gilet vélo coupe-vent pour faire du vélo sous la pluie ou si la météo annonce de grosses averses.

  • Comment utiliser un gilet vélo coupe-vent?

    Ce type de vêtement peut se porter dans (presque) toutes les situations, mais son efficacité dépendra largement de la façon dont vous l’utilisez, et des vêtements que vous combinez avec pour vous protéger du froid et du vent. C’est essentiel de savoir quand l’enlever, ou quand ouvrir sa fermeture éclair. Par exemple : quand vous faites l’ascension d’un col de montagne, vous ne roulez pas trop vite, et vous êtes moins exposé au vent. Vous devriez donc ouvrir le gilet ou le retirer pour éviter de trop transpirer, car après l’ascension, il reste encore la descente.

    Vous pouvez avoir des options que d’autres habits n’offriraient pas en utilisant un gilet vélo coupe-vent en combinaison avec des manchettes vélo. Ouvrir le gilet vous permet de vous rafraîchir, et vous pouvez aussi choisir d’enlever d’abord les manchettes puis le coupe-vent, ou bien le gilet puis les manchettes, pour vous adapter au mieux à la température de votre corps ou à la météo.

  • Comment choisir un bon gilet vélo coupe-vent ?

    Voici les détails les plus importants à connaître quand vous choisirez votre gilet vélo coupe-vent :
    • La taille. Le gilet devrait être aussi serré que possible pour sceller les appels d’air, de façon à ne pas claquer ni créer de résistance au vent.

    • Le tissu. C’est du tissu que dépend la protection contre le vent et le froid. La grande majorité des gilets coupe-vent sont 100% polyester et extrêmement légers. Si vous recherchez une protection supérieure, il existe des gilets conçus en tissus plus techniques, qui seront un peu plus lourds et aussi plus chers.

    • Une zone frontale qui inclut de la protection contre le vent et une zone arrière en tissu mesh ou micromesh pour une évacuation optimale de la transpiration. Le gilet devrait également protéger le cou.

    • Une fermeture éclair qui ne se bloque pas, et dont la tirette soit facile à manipuler pour pouvoir simplement ouvrir le gilet, l’enlever ou le refermer à vélo, avec ou sans gants.

    • Les gilets les plus légers se plient facilement et peuvent être rangés dans une poche ou même sous votre maillot si vos poches arrière sont pleines. Certains gilets se replient dans leur propre poche arrière, ce qui les rend encore plus compacts, pratiques, et faciles à ranger.

    • Des poches arrière, ainsi qu’un accès facilité aux poches arrière de votre maillot ou de votre veste.

    • Des détails réfléchissants ou des couleurs vives pour améliorer la visibilité.
← Volver al blog

También te puede interesar...