long sleeve woman 0e3cff11 bad3 470f b8be 6252c390f069

Un guide des maillots à manches longues : quel style porter, et quand ?

Il fait trop froid pour se contenter de porter un maillot et un sous-maillot thermique, même en laine mérinos, mais si vous enfilez votre veste d’hiver, vous avez aussitôt trop chaud. C’est quelque chose qui peut arriver n’importe quand (certaines parties du monde connaissent une météo extrêmement changeante après tout), mais c’est surtout au printemps et à l’automne que la météo nous fait hésiter le plus quant à quels vêtements porter pour éviter à la fois le froid et la surchauffe.

Les maillots de vélo à manches longues sont la réponse. Mais vous avez probablement de nombreuses questions: est-ce que ça vaut le coup d’acheter un maillot à manches longues ? Et parmi les innombrables modèles disponibles, lequel choisir ? Pour quelles gammes de température ces maillots sont-ils conçus ? Étant donné que le marché propose une variété simplement énorme de types de maillots, nous allons pour répondre à toutes ces questions vous expliquez quels sont les différents types de maillots à manches longues, quelles sont leur caractéristiques et que rechercher dans un tel vêtement.

Les types de maillots à manches longues

Il en existe trois types principaux

  1. Les maillots à manches longues d’été.
  2. Les maillots à manches longues avec protection thermique. 
  3. Les maillots à manches longues résistants à l’eau.

Les maillots à manche longues d’été

siena maillot cycling lifestyle 01

  • Les mêmes caractéristiques (tissus, coupe, ajustement, poches, détails réfléchissants) que la version à manches courtes. 
  • Ultra-légers.
  • Pour des températures entre 10-15 °C si vous combinez votre maillot manches longues avec un sous-maillot thermique en laine mérinos.
  • Pour des températures supérieures à 15 °C si porté avec un sous-maillot mesh sans manche.
  • Pour des températures supérieures à 25 °C, il nous faut un maillot conçu avec le bon tissu pour ne pas trop chauffer. Le maillot à manches longues Siroko SRX peut être porté même lors des plus chaudes journées estivales.

srx roselend maillot cycling frontal

  • Protection UPF (Ultraviolet Protection Factor) pour protéger les bras du cycliste.
  • Évitent les lignes de bronzage possiblement disgracieuses que laissent forcément les maillots à manches courtes.
  • Pratiques pour les personnes à la peau très délicate ou très pâle, et les personnes allergiques au soleil ou aux écrans solaires.
  • Protège les blessures, brûlures et tatouages contre le soleil. 

Les maillots à manches longues avec protection thermique

passion m4 cycling jersey lifestyle 01

  • Ils utilisent des tissus techniques pour offrir différents degrés d’isolation et de protection thermiques, ainsi qu’une bonne respirabilité pour évacuer la chaleur corporelle et éviter de surchauffer ou de piéger l’humidité à l’intérieur.
  • Les tissus peuvent être synthétiques (polyester, nylon) ou naturels (principalement de la laine mérinos). 
  • Une large gamme de modèles et de prix selon le type de tissu utilisé.
  • Pour des températures aux alentours des 10-15°C, choisissez les modèles les plus légers, les plus compacts et polyvalents, sans doublure polaire. Ils sont conçus pour être utilisés comme couche protectrice par-dessus un maillot à manches courtes et/ou un sous-maillot. Parfaits pour la fraîcheur matinale ou les longues descentes en montagne, car ces maillots sont faciles à enfiler, à retirer et à mettre dans une poche. Ils sont aussi excellents pour les cyclistes qui ont tendance à avoir chaud ou qui aiment les entraînements intensifs. 
  • Privilégiez pour des températures sous les 10-12°C des modèles qui offrent autant de protection contre le froid et le vent qu’une veste d’hiver : doublure polaire, col haut et tissu chaud. 
  • Vous pouvez étendre les gammes de température des deux types de maillots que nous venons de décrire en ajoutant différentes couches par-dessus (gilet coupe-vent, veste d’hiver…) et/ou en dessous (sous-maillot de votre choix, maillot à manches courtes…). Vous pouvez même combiner les deux vêtements : parfois, les différences sont minimales entre un maillot thermique léger et un maillot d’été à manches longues, et entre un maillot thermique avec doublure polaire et une veste d’hiver. 
  • Des détails réfléchissants sont essentiels pour vous assurer d’être vu par les autres cyclistes et véhicules de nuit et en basse lumière.
  • Autres détails très importants dans un maillot de cyclisme : de larges poches arrière, des coutures plates avec la bonne finition pour éviter les frottements et les déchirures, un système anti-dérapant pour maintenir le maillot en place. 

oregon m4 cycling jersey estudio lifestyle 06

Maillots à manches longues résistants à l’eau

  • Fabriqués en tissus résistants à l’eau ou en textiles avec un revêtement hydrofuge.
  • La résistance à l’eau va généralement de paire avec la protection thermique. Vous y trouverez de la polyvalence, mais vous risquez de perdre la respirabilité à cause de la couche hydrofuge. 
  • Il n’existe pas de maillots à manches longues imperméables. La résistance à l’eau a des limites, et le niveau de protection baisse avec l’usure. C’est tout particulièrement le cas pour les textiles avec revêtement hydrofuge. Heureusement, il existe sur le marché des produits qui aident à traiter à nouveau le tissu pour restaurer ses propriétés hydrofuges. 
  • Les modèles hydrofuges sont généralement assez chers. Gardez-le à l’esprit quand vous prendrez la décision de voir si ça vaut le coup de payer plus pour un habit que vous n’utiliserez presque jamais car il ne pleut pas beaucoup chez vous, ou que vous n’aimez pas sortir rouler sous la pluie. 

Nous pourrions ajouter à ces trois types principaux de maillots à manches longues les maillots spécialement conçus pour le VTT, avec une coupe différente des modèles de route, plus détendue et confortable, avec un look plus décontracté qui les rend particulièrement adapté à des pratiques comme le cyclotourisme. Mais au sein des maillots de VTT à manches longues, vous trouverez les trois catégories précitées. Cela dit…

Comment choisir le bon maillot à manches longues ?

Pour faire le bon choix, vous devez vous poser deux questions : quel type de cycliste êtes-vous ? Et quand allez-vous utiliser votre maillot ? Ce sont vos réponses qui vous orienteront vers un type de maillot ou un autre. Et c’est impossible pour nous de vous donner une réponse toute faite : chaque cycliste est différent. Voici cependant quelques pistes utiles :

  • Si vous voulez simplement vous protéger du soleil, alors pas de doute : choisissez un maillot d’été avec protection solaire UPF 50.
  • N’hésitez pas non plus s’il vous faut de la résistance à l’eau. Rappelez-vous simplement qu’il est impossible d’avoir un maillot de cyclisme parfaitement étanche.
  • Si vous voulez un vêtement aussi polyvalent que possible, alors cherchez un modèle avec protection thermique moyenne, que vous pourrez combiner avec différentes couches en dessous et par-dessus.
  • Si vous avez tendance à beaucoup transpirer et à surchauffer quand vous pédalez, privilégiez un modèle avec une bonne respirabilité et de bonnes capacités d’évacuation de l’humidité.
  • Si vous recherchez un vêtement d’hiver, mais que vous avez tendance à avoir chaud ou que les températures locales ne tombent pas sous les 10°C (ce qui exclut les vestes d’hiver, trop chaudes), alors un maillot à manches longues avec isolation thermique et protection contre le vent fera très bien l’affaire.
  • Si vous recherchez tout simplement un vêtement facile à enfiler, à retirer et à transporter, et qui peut vous protéger lors des longues descentes, lors des pauses ou par une fraîche matinée, alors choisissez un maillot léger, avec ou sans doublure polaire, selon vos préférences.

C’est parfois difficile de faire le bon choix du premier coup. Nous espérons tout de même que ce guide vous aidera à trouver le maillot à manches longues le mieux adapté à vos goûts et à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Articles vedettes