Manchettes vélo avec protection contre le soleil durant l’été

Le soleil peut être le meilleur allié ou le pire ennemi d’un cycliste. Quand le soleil brille, rien ne peut nous empêcher de monter sur nos vélos, mais ne soyons pas trop téméraires, surtout quand nous portons un maillot vélo à manches courtes et un cuissard court, puisque notre peau est fortement exposée aux rayons UV. Bien que le soleil nous garde au chaud et nous aide à générer de la vitamine D, nous devrions éviter d’être constamment exposés à ses rayons sans un soin et une protection appropriés.

Il y a trois options pour nous protéger des UV lorsque nous faisons du vélo: sortir quand le soleil est caché, mettre de la crème solaire ou porter des vêtements qui couvrent notre peau. Si vous aimez le cyclisme mais ne pouvez pas (ou ne voulez pas) sortir très tôt ou très tard pour éviter le soleil, et si vous oubliez souvent de mettre de la crème solaire avant et durant les longues sorties, alors la seule façon de protéger votre peau est de la couvrir de vêtements de cyclisme spécifiques.

Un des vêtements que vous pouvez utiliser sont les manchettes de vélo avec protection UV. Les manchettes Climatik de Siroko sont conçues pour protéger nos bras du soleil tout en permettant à la peau de respirer naturellement, se rafraîchissant avec la sueur. 

Elles sont fabriquées avec un matériau présentant un indice UPF (Facteur Protection Ultraviolet) de 50+. Cela indique le montant de radiation ultraviolet que le tissu permet à votre peau de recevoir. Les manchettes vélo Siroko Climatik offrent la meilleure protection en ce qui concerne les vêtements de sport: seul 1/50ème des rayons UV passe à travers.

Afin que vous soyez confortable et frais durant les journées chaudes en été, nos manchettes sont faites d’un tissu ultra-léger et très élastique, un mélange de nylon et d’élasthanne de haute qualité. Grâce à cela nous avons réussi à avoir quatre caractéristiques fondamentales pour une paire de manchettes d’été:

  1. Ajustement parfait, donnant la sensation d’une seconde peau, ne causant aucune gêne.
  2. Excellente respirabilité et évaporation de la sueur pour que le corps puisse continuer de se rafraîchir naturellement.
  3. Facilement transportables. Elles ne prennent pas de place dans les poches du maillot dans le cas où vous voulez les retirer.  
  4. Multi-fonctionnelles. Elles peuvent être utilisées non seulement en tant que protection complète contre le soleil mais également lors des matins frais ou durant les longues descentes en pente.

Est-ce que les manchettes d’été sont utiles?

La réponse est: oui, absolument. Même si vous mettez de la crème solaire, cet accessoire de cyclisme peut être utilisé dans une variété de cas. Voici quelques exemples:

  • Éviter les marques de bronzage à cause du maillot.
  • Ne pas dépenser une fortune en crème solaire si vous avez la peau claire.
  • Protéger les peaux délicates, et/ou avec allergie au soleil ou à la crème solaire.
  • Protéger les tatouages du soleil.
  • Protéger une plaie, cicatrice ou brûlure.

En plus des situations ci-dessus et bien que leurs propriétés thermiques ne sont pas comparables à celles des manchettes thermiques ColdBlock de Siroko, le modèle Climatik peut être utilisé lors des matins ou soirs frais d’été, lorsque vous avez besoin d’un peu de protection supplémentaire. Les cyclistes moins sensibles au froid peuvent trouver le modèle d’été suffisant durant d’autres saisons ou à température plus basse.

Le mythe qui dit que le noir attire la chaleur et pourquoi les manchettes Climatik ne sont pas blanches

Si vous suivez ce blog de façon fréquente, vous savez déjà que nous adorons la science. Non seulement puisqu’elle nous aide à concevoir nos produits, mais également parce qu’elle peut réfuter partiellement ou totalement certains mythes comme celui qui dit que le noir attire la chaleur et qu’il vaut mieux porter du blanc en été.

Ceux qui parmi nous aiment porter des vêtements noirs, que ce soit dans la rue ou sur le vélo même s’il fait chaud en été, entendent souvent dire que “s’il fait chaud, il ne faut pas porter de vêtements noirs”. Cela semble logique, mais ce n’est pas si simple; surtout en ce qui concerne les vêtements de cyclisme où d’autres facteurs importants affectent la rétention et la dissipation de chaleur.

Si nous faisons une simple expérience et laissons une paire de maillots vélo SRX, un blanc et un noir, exposés au soleil pendant quelques minutes puis touchons le tissu de notre joue, nous remarquerons que le blanc est plus frais. C’est l’origine du mythe: le blanc reflette toute la lumière et le noir absorbe jusqu’à 98 % de la radiation solaire, ce qui le chauffe.

L’explication semble simple jusqu’à ce que nous utilisions ces maillots pour une balade en vélo pour voir comment ils réagissent lorsque notre corps chauffe et génère de l’énergie. Nous ne le voyons pas puisque c’est infrarouge, mais c’est ainsi que nous perdons la chaleur corporelle. Si vous portez du blanc, cette énergie (sur le spectre infrarouge) est reflettée sur votre corps et le chauffe encore plus. Le noir, à l’inverse, ne reflette pas cette radiation du corps mais l’absorbe et la relâche, ce qui nous rafraichit.

Mais avant que nous nous précipitions tous pour acheter des accessoires et vêtements de vélo noirs, il faut savoir que ce n’est pas si simple. La couleur du tissu n’est pas vraiment importante. Quand nous sommes sur un vélo, nous faisons d’efforts plus ou moins intenses et sommes exposés à des courants d’air. Ainsi le vêtement que nous portons devrait - avant tout - être fin, léger, respirable et confortable.

Votre maillot, cuissard, manchettes, et autres vêtements ne devraient pas gêner la transpiration puisque c’est la meilleure façon pour notre corps de combattre la chaleur. Également, les vêtements de cyclisme devraient permettre à la sueur de s’évaporer rapidement, évacuant l’humidité pour garder notre peau sèche et lui permettre de continuer de transpirer pour se rafraîchir. C’est pour cela que les maillots et les cuissards SRX ainsi que les manchettes d’été Climatik sont faits de tissus ultra-légers dont la respirabilité garantit que notre climatiseur naturel fonctionne correctement.

Donc pourquoi est-ce que les manchettes Climatik sont noires? La réponse est très simple: les manchettes blanches tâchent plus facilement que les noires et il est plus difficile de les garder propres. Chez Siroko, nous voulons que les vêtements vous protègent mais aussi vous conviennent, même si vous les lavez encore et encore, et que vous puissiez vous en servir pendant toute la durée de vie naturelle du tissu. Jetez un œil à certains des conseils sur comment bien prendre soin de vos vêtements de cyclisme, suivez les recommandations sur l’étiquette et l’emballage, et vos manchettes Climatik vous tiendront compagnie pendant bien des heures sous le soleil.
← Volver al blog

También te puede interesar...