Comment trouver la taille parfaite pour vos vêtements de vélo

Choisir la bonne taille de vêtements de cyclisme est primordial pour garantir les meilleures performances possibles: confort, respirabilité, isolation et facilité de mouvement en même temps.

Avec les achats en ligne qui deviennent de plus en plus communs, connaître vos mensurations devient crucial puisqu’il n’est pas possible d’essayer les vêtements en magasin. Afin de répondre à la question « Quelle est ma taille? » de façon aussi précise que possible, vous devez connaître les mesures actuelles de votre corps. Cela peut sembler facultatif mais il vaut mieux prendre quelques minutes pour se mesurer que d’acheter la mauvaise taille et d’avoir à renvoyer l’article.

Comment prendre ses mensurations?

Pour prendre vos mesures, vous aurez besoin d’un mètre ruban de couture. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser un mètre ruban ou une règle, mais cela n’est pas recommandé.

Un crayon et une feuille de papier vont être utiles lorsque vous allez devoir noter vos mensurations. Vous pouvez également utiliser votre smartphone pour prendre note des mesures et les garder à portée de main.

Vous devriez prendre vos mesures après avoir retiré vos vêtements. Ne faites pas cela en portant un pull ou une veste puisque vous finirez sûrement par choisir une taille trop grande pour vous.

Le mètre ruban de couture devrait être bien collé à votre corps. Ne le serrez pas trop et ne le laissez pas pendre non plus.

Qu’est-ce que vous devez mesurer?

Il y a trois mesures principales: poitrine, taille et hanches. Les deux premières, plus la longueur de votre torse, vont vous aider à choisir des vêtements tels qu’un maillot, un sous-maillot, un gilet ou une veste. Les deux dernières mesures ainsi que la longueur de l’entrejambe sont ce dont vous avez besoin pour un cuissard.

  1. Pour mesurer votre poitrine, placez le ruban sous votre aisselle à l’endroit le plus large de votre poitrine. Pour les femmes, le ruban doit passer sur les tétons, jamais dessus ou dessous la poitrine.

  2. Pour mesurer votre tour de taille, mesurez-vous à mi-chemin entre le rebord costal (le bout de la cage thoracique) et le haut de la crête iliaque. Pour certaines personnes c’est au niveau du nombril, pour d’autres c’est quelques centimètres au-dessus.

  3. Pour mesurer vos hanches, serrez les jambes et mesurez la circonférence au niveau le plus large de vos fesses.

  4. Pour mesurer la longueur de votre torse, commencez à mesurer là où l’épaule rejoint le cou et mesurez jusqu’aux hanches. C’est une mesure secondaire qui peut servir à savoir jusqu’où le vêtement descendra. Gardez en tête que sur le vélo vous êtes penché en avant et que les maillots et vestes vélo ont un dos plus long que le devant.

  5. Pour mesurer l’intérieur de la cuisse, prenez un livre et serrez-le entre vos cuisses, le livre devrait atteindre votre entrejambe. Mesurez depuis la tranche haute du livre jusqu’à 4-5 centimètres au-dessus du genou. C’est également une mesure secondaire qui peut servir en tant qu'indicateur de jusqu’où votre cuissard ira. Gardez en tête qu’il y a des cuissards qui couvrent moins de cuisse, et d’autres plus longs qui couvrent la cuisse presque jusqu’au genou.

Ce sont les mesures les plus importantes. Une fois que vous avez ces informations, vérifiez le tableau des tailles de la marque et comparez vos mensurations avec celles du produit, en prenant ces détails en compte:

  • Les vêtements de cyclisme en général, et particulièrement les vêtements comme les cuissards, offrent une forte élasticité et résistance. Cela permet d’avoir une certaine marge lors du choix de la taille.
  • Les vêtements ne rétrécissent pas tout seuls. Si vos mesures sont entre deux tailles, choisissez toujours la plus petite. Vous ne le regretterez pas car les vêtements de cyclisme doivent être ajustés. Sauf si vous préférez une coupe large, si vous achetez trop grand, vous allez certainement le regretter.
  • Le tissu est important. Le mélange et la composition du tissu déterminent son élasticité et sa coupe. Par exemple, vous savez bien que le lycra est plus élastique que la laine mérinos.
  • Certains vêtements vont au-dessus d’autres vêtements. Si vous choisissez une taille trop serrée, vous vous sentirez peut-être un peu trop comprimé. Par exemple, un gilet vélo coupe-vent doit aller au-dessus d’un maillot et d’un sous-maillot.

Et enfin, il y a une dernière chose importante à garder en tête:

Au sein d’une même marque il y a plusieurs collections du même type de vêtement, comme des maillots vélo, chacune offrant une coupe différente. C’est la même chose qu’avec les jeans: vous pouvez en trouver en coupe regular, slim, large, skinny, super skinny, etc. Les vêtements de cyclisme aussi ont plusieurs éléments qui offrent différentes coupes.

Les coupes les plus communes sont Actif, Performance, Sport, Pro… c’est compliqué. L’important est de chercher les différences décrites par la marque parmi les collections pour voir quel genre de coupe est proposé. Par exemple, à Siroko nous avons actuellement deux collections de maillots vélo: M2 et SRX. Les deux offrent une coupe Race Fit assez serrée, mais la SRX est une gamme plus haute que M2, donc son tissu et sa coupe offrent un meilleur ajustement et plus de légèreté.

← Volver al blog

También te puede interesar...